Chauffage
chaudière bruleur

Comprendre le système de fonctionnement d’un brûleur mazout

Responsable du chauffage de l’eau avant sa diffusion, le brûleur est un élément essentiel à une chaudière. Le brûleur mazout est le plus répandu et le plus utilisé. Cela s’explique par le fait que c’est un choix qui limite la production de gaz nocifs à l’environnement. Encore faut-il comprendre son système de fonctionnement.

Quid du brûleur mazout

Il importe de rappeler qu’un brûleur est une pièce mécanique faisant partie d’une chaudière. D’une manière simplifiée, comme mentionné, c’est l’élément qui se charge de chauffer l’eau avant de la diffuser dans le radiateur. Autrement dit, le brûleur permet le mélange du fioul et de l’air comburant. De ce fait, sans surprise, il brûle le fioul. De plus, c’est un composant qui permet une combustion sécurisée, car tout se régularise tout seul.

Cependant, on l’aura compris, c’est une pièce maîtresse de la chaudière. De plus, on parle de combustion. Cela dit, tout entretien de chaudière toute marque implique l’entretien du brûleur. Il en est de même pour la vérification de son état afin d’assurer le bon fonctionnement de la chaudière. Pour ce faire, il est recommandé de faire appel à des professionnels.

Fonctionnement du brûleur

Un brûleur fonctionne de manière séquentielle. Cela dit, on distingue généralement 5 séquences. A savoir le pré-allumage. Cela consiste à la mise à la tension de l’appareil. Puis il y a la mise en feu pendant laquelle le fuel est envoyé vers le gicleur. La troisième séquence consiste à stabiliser la flamme pour pouvoir passer au régime de fonctionnement. La séquence finale, c’est l’arrêt dont la mise hors tension de la chaudière.

Par ailleurs, un brûleur est composé de différents éléments au nombre de 7 principalement. Il y a la pompe à fuel, le ventilateur pour avoir l’air nécessaire à la combustion. Il y a également l’électrovanne, le gicleur, le réchauffeur de fuel, les électrodes et la tête de combustion. Il va sans dire que chaque élément a son rôle précis qui contribue au bon fonctionnement du système du brûleur dans la chaudière.

Les différents types de brûleurs

On distingue deux types de brûleur mazout. Notamment le brûleur à flamme bleue. C’est une bonne solution alternative particulièrement pour une utilisation propre. En effet, il y a moins de productions de CO. Presque la totalité des combustibles est utilisée. D’ailleurs, cette combustion totale est à l’origine de la flamme bleue, d’où son nom. De plus, cette flamme est à basse température. Cela limite également la production d’oxyde d’azote.

Le deuxième type est le brûleur à flamme grise ou brûleur low-NOx. Comme on peut le deviner par cette appellation, ce type de brûleur utilise un système qui limite spécifiquement la production d’oxyde d’azote. Cela dit, la température maximale de la flamme est également limitée à un certain niveau plus bas.

Toute somme, le brûleur mazout fonctionne d’une manière à optimiser la combustion et à limiter la pollution. C’est pour cela que c’est une option qui présente de nombreux adeptes en France. Néanmoins, encore une fois, l’entretien est primordial afin de tirer meilleur profite de la chaudière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *